Une définition du terme « Moyen Âge »

Une définition du terme « Moyen Âge »

Après un premier article définissant les bornes chronologiques du Moyen Âge, voyons maintenant d’où vient le terme de « Moyen Âge »… Nous allons tenter humblement d’en donner une explication simple…

La notion de Moyen Âge « media tempestas » (époque intermédiaire) est utilisée pour la première fois par les Humanistes en 1469. C’est à ce moment, à la Renaissance, que le concept de « Moyen Âge » est inventé, pour être ensuite amplifié à l’époque romantique (XIXème siècle). 

Ainsi, le Moyen Âge est un terme dépréciatif voulu par les Humanistes dès Pétrarque (1304-1374). L’objectif est de dénigrer cette période en montrant que, de l’art Antique à la Renaissance, l’histoire traverse une époque sombre (Dark Ages en anglais). C’est d’ailleurs au XVIIème siècle que  l’on commence à découper l’histoire en période : l’Antiquité, le Moyen Âge et la Renaissance.

Aussi, ce Moyen Âge, période de l’histoire aussi riche et passionnante que les autres, va être malmenée, réinventée au cours des siècles. Alors nous vous proposons au fil des prochains articles de redécouvrir sous le regard bienfaisant de la Cité médiévale de Carcassonne ce Moyen Âge si souvent aimé, rêvé et pourtant si mal compris.

Jean-François Vassal – ILC Centre d’histoire médiévale vivante

Quelques lectures proposées :

Régine Pernoud, Pour en finir avec le Moyen-Age, 1977, Editions du Seuil

Jacques Heers, Le Moyen-Âge une Imposture, 1992, Editions Perrin

Christian Amalvi, Le Goût du Moyen-Age, 1996, Editions Plon

Sophie Brouquet, Idées fausses et réalités du Moyen-Age, 2017, Editions Ouest-France

Laisser une réponse

Votre adresse ne sera pas divulguée.