Entrons dans la Cité…

Entrons dans la Cité…

Entrons dans la Cité !

Pour cela, quatre portes principales s’offrent à nous : 

  • la porte Saint-Nazaire indiquant la direction du lieu saint à l’intérieur de la Cité, la Basilique Saint-Nazaire (anciennement Cathédrale)
  • la porte principale, la porte Narbonnaise, à l’Est
  • la porte de Rodez (la plus ancienne datant de l’époque gallo-romaine), au Nord
  • la porte d’Aude (anciennement appelée porte de Toulouse), à l’Ouest

Ces trois dernières indiquent des points cardinaux, et si l’on étudie une carte géographique, l’on prend conscience que la Cité de Carcassonne, sur cette colline, fait le lien entre deux montagnes, le Massif Pyrénéen et le Massif Central, et deux mers, l’Océan Atlantique et la Mer Méditerranée. 

Aussi l’on comprend pourquoi les romains vont construire une fortification en ce lieu. En effet, c’était le passage obligé dans ce couloir, appelé Via Aquitania, entre deux montagnes reliant les deux mers et de ce fait les romains contrôlaient cet axe d’un point de vue à la fois militaire mais également économique. 

Ainsi Carcassonne jusqu’au traité des Pyrénées, en 1659, jouera un rôle stratégique primordial.

Plan de la Cité de Carcassonne

 

Jean-François Vassal – ILC la Cité

Laisser une réponse

Votre adresse ne sera pas divulguée.