La Cité médiévale de Carcassonne

La Cité médiévale de Carcassonne

Qu’appelle-t-on une Cité Médiévale ?

Lorsque l’on parle de la Cité Médiévale de Carcassonne, il semble important tout d’abord définir ce que l’on appelle une « Cité médiévale ». La tâche n’est pas simple car selon les spécialistes, les points de vue, les angles d’approche, les définitions diffèrent. Aussi allons-nous tenter de combiner les informations afin de donner une définition globale de ce que l’on appelle une « Cité Médiévale ».

Dans un contexte médiéval, le terme de Cité, du latin « civitas » diffère de celui de ville « urbs ». 

Loin des bourgs ou des faubourgs, les cités médiévales vont dès la chute de l’empire romain connaître une rétractation de leurs espaces, les superficies les plus récurrentes vont de 3 à 11 hectares. 

Aussi, la Cité au sens strict va avoir plusieurs sens dont le plus commun sera, petit à petit, cet espace urbain, protégé par des remparts, dans lequel nous trouvons à la fois le pouvoir religieux représenté par une cathédrale, et le pouvoir politique représenté par un château. 

De plus, en France, l’on considère qu’une Cité Médiévale accueillait environ 2000 habitants ou « citoyens », puisque  le terme de « citoyen » reprendra son sens antique dès le XII° siècle.

La Cité vue du ciel – ©Images Bleu Sud

 

Jean-François Vassal – ILC La Cité

Laisser une réponse

Votre adresse ne sera pas divulguée.