LES GARGOUILLES CONTEMPORAINES

Accueil / LES GARGOUILLES CONTEMPORAINES
LES GARGOUILLES CONTEMPORAINES
LES GARGOUILLES CONTEMPORAINES
LES GARGOUILLES CONTEMPORAINES
LES GARGOUILLES CONTEMPORAINES
LES GARGOUILLES CONTEMPORAINES

Pour notre premier projet, nous avons souhaité faire dialoguer l’art contemporain et les créations de Viollet-le-Duc…

Au XIXème siècle, Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) remania la Cité de Carcassonne en organisant un des plus grands chantiers du temps visant à restaurer cet ensemble architectural hors du commun.

Si ces restaurations furent salvatrices pour la Cité, Viollet-le-Duc y ajouta également des éléments architecturaux et décoratifs, aujourd’hui indissociables de l’image de cet espace urbain hors du commun : les fameuses toitures en ardoise surplombant les tours des remparts, mais aussi de nombreuses gargouilles à l’aplomb des façades de l’église Saint-Nazaire… Le jeune architecte laissa alors libre cours à son imagination et pensa un nouveau programme architectural et décoratif comme en témoignent ses nombreuses esquisses conservées aux Archives départementales à Carcassonne. Ainsi, quel meilleur symbole qu’une gargouille d’Eugène Viollet-le-Duc pour incarner le premier projet de notre fonds de dotation ?

C’est donc une des gargouilles de la façade nord de l’église Saint-Nazaire qui fut choisie par notre fonds de dotation pour être moulée par l’atelier CMD de Lagrasse.

En février 2017, le premier prototype de ce moulage fut présenté au public lors d’un dîner de gala à l’Hôtel de la Cité qui a permis de collecter les fonds nécessaires à la fabrication de cinq gargouilles. Celles-ci, sous les mains expertes de plasticiens contemporains, se sont ensuite métamorphosées en œuvres d’art ! Les peintres Eric Marsiam et Patrick Robart, les sculpteurs VanBinh et Philippe Gauberti, le graffeur Sino créèrent alors leur propre interprétation de la gargouille.

Après avoir été exposées au coeur de la Cité médiévale, les gargouilles contemporaines furent vendues aux enchères le 1er décembre à l’Hôtel de la Cité. Les fonds ainsi récoltés ont permis de financer l’évolution de notre fonds de dotation, et vont être assignés à la mise en place de nouveaux projets !